LEAD 1-La Bourse de Tokyo retombe à un creux de neuf semaines

mardi 14 juin 2016 08h43
 

(Actualisé avec détails)

TOKYO, 14 juin (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 1,0% mardi, enchaînant une quatrième séance consécutive de repli sous le coup, comme les autres marchés actions mondiaux, d'une aversion au risque suscitée par les craintes de voir la Grande-Bretagne sortir de l'Union européenne à l'issue du référendum du 23 juin.

L'indice Nikkei a perdu 160,18 points à 15.859,00, après être tombé en séance à 15.762,09, un plus bas depuis le 12 avril. Le Topix, plus large, a cédé 12,61 points (-0,98%) à 1.271,93.

le Nikkei a cédé 5,8% en quatre séances, portant son recul à 16,7% depuis le début de l'année.

L'aversion au risque a continué de se traduire par une ruée des investisseurs sur les actifs jugés sûrs, parmi lesquels le yen figure en bonne place. Au moment de la clôture de Tokyo, la devise japonaise gagnait près de 0,4% face au dollar, s'acheminant vers sa troisième hausse de suite contre le billet vert et portant sa progression depuis le début de l'année à 13,7%.

Le renchérissement de la devise japonaise a pesé sur les nombreuses valeurs exportatrices de la cote, dont Toyota (-0,64%), Nissan (-0,5%) ou encore Honda (-1,39%).

Les valeurs financières ont reculé de leur côté à l'approche des réunions des grandes banques centrales, dont celle de la Réserve fédérale américaine (mardi et mercredi) et celle de la Banque du Japon (mercredi et jeudi).

La nouvelle poussée du yen observée depuis quelques jours est susceptible d'être un élément de contrariété supplémentaire pour la Banque du Japon, mais cette dernière devrait s'abstenir à ce stade de toute mesure supplémentaire de soutien à l'économie.

La Fed devrait de son côté attendre encore avant de poursuivre sa remontée des taux, ce qui pourra être interprété comme un signe que l'économie américaine n'est pas en aussi bonne santé que cela.

Mitsubishi UFJ Financial Group a perdu 2,18%, Mizuho Financial Group 1,26% et Sumitomo Mitsui Financial Group 2,03%. (Ayai Tomisawa, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)