Le Québec veut finaliser l'accord avec Bombardier d'ici fin juin

lundi 13 juin 2016 21h08
 

MONTREAL, 13 juin (Reuters) - La province de Québec compte finaliser d'ici la fin du mois un accord d'investissement d'un milliard de dollars (885 millions d'euros) dans le programme CSeries de Bombardier, a déclaré lundi le Premier ministre Philippe Couillard.

"Notre objectif est de finir d'ici au 30 juin", a-t-il dit à la presse. "Je pense que c'est réaliste; les choses progressent bien".

Le Premier ministre de la province a ajouté qu'un accord avec Bombardier pourrait être scellé même si des discussions distinctes et en cours avec le gouvernement fédéral canadien ne sont pas achevées d'ici la fin juin.

Philippe Couillard a ajouté qu'un premier versement aurait lieu "très bientôt" sans préciser si ce paiement de 500 millions de dollars serait effectué avant le Salon de l'aéronautique de Farnborough, qui démarre mi-juillet.

La province de Québec, qui abrite le siège social de Bombardier, et l'avionneur souhaitent que le gouvernement fédéral investisse un montant identique dans le programme CSeries qui multiplie les retards et les dépassements de budget. Il semble cependant être relancé avec une grosse commande de Delta Air lines.

Le ministre de l'Innovation Navdeep Bains a dit samedi qu'Ottawa était disposé à "trouver une solution" avec Bombardier.

Les discussions avec le gouvernement fédéral achoppent sur la structure actionnariale de Bombardier, qui favorise la famille Bombardier-Beaudoin même si elle n'est que minoritaire au capital.

Certains médias croient savoir que si le Québec a accepté de financer directement le programme CSeries, Ottawa préfèrerait investir dans la société-mère elle-même.

(Allison Lampert, Wilfrid Exbrayat pour le service français)