BOURSE-Air France-KLM baisse, T2 difficile selon RBC

vendredi 10 juin 2016 10h38
 

PARIS, 10 juin (Reuters) - L'action Air France-KLM est en nette baisse vendredi matin à la Bourse de Paris, après une note de RBC Capital Markets, qui anticipe un deuxième trimestre plus dur que prévu pour la compagnie aérienne avec une remontée des prix du carburant et un secteur en surcapacité.

A 10h20, le titre recule de 2,55% à 6,689 euros, signant l'une des plus fortes baisses du SBF 120, lui-même en recul de 1,14%.

"La hausse des prix du fuel et la surcapacité grignotent nos prévisions pour Air France-KLM" souligne RBC Capital Markets, qui a abaissé son objectif de cours de 8,5 à 7,75 euros sur le titre.

"La pression sur le rendement est amplifiée par la réduction de la demande des touristes asiatiques et américains vers l'Europe ainsi qu'une baisse des indicateurs économiques dans les grands marchés (Royaume-Uni et Italie)", ajoute RBC Capital Markets.

"Les coûts des grèves sont un risque" relève également le broker.

Frédéric Gagey, PDG d'Air France a déclaré jeudi lors d'un point presse que la compagnie aérienne évalue à environ 5 millions d'euros par jour l'impact de la grève sur la base de 70-80% de vols assurés.

Sur la base d'avant la grève, RBC Capital Markets anticipe un ralentissement de la hausse du résultat d'exploitation (Ebit) de la compagnie au deuxième trimestre, à 110 millions d'euros, contre une progression de 318 millions au premier trimestre.

Début mai, Air France-KLM a fait état d'une amélioration plus nette que prévu de ses résultats au premier trimestre, mais a annoncé redouter que les surcapacités sur le marché pèsent sur ses recettes dans un contexte mondial troublé par des attentats à répétition. (Raphaël Bloch, édité par Julien Ponthus)