BP et Det norske fusionnent leurs actifs norvégiens pour $1,3 md

vendredi 10 juin 2016 10h04
 

OSLO/LONDRES, 10 juin (Reuters) - Les compagnies pétrolières BP et Det norske ont convenu de fusionner leurs actifs norvégiens, une opération de 1,3 milliard de dollars (1,15 milliard d'euros) qui vise à réduire les coûts, augmenter la rentabilité et contester la position dominante de Statoil dans l'offshore norvégien.

L'opération ouvre à BP de nouvelles possibilités de production et de stockage à la suite d'une réduction de ses budgets de prospection ces dernières années face à la chute des cours pétroliers.

De son côté, Det norske verra renforcée sa position de premier opérateur indépendant de plates formes en mer norvégiennes, derrière Statoil, ce dernier représentant 60% de la production pétrolière et gazière de Norvège.

"BP et (l'actionnaire majoritaire de Det norske) Aker ont établi une étroite collaboration depuis des décennies et nous sommes heureux de tirer parti du savoir faire industriel des deux sociétés afin de créer une grande compagnie indépendante de prospection et de production", a dit Bob Dudley, directeur général de BP, dans un communiqué.

La nouvelle structure, baptisée Aker BP, versera un dividende trimestriel, le premier étant prévu pour le quatrième trimestre 2016, pour autant que les créanciers l'acceptent.

Vers 08h00 GMT, perdait 0,77% en Bourse de Londres, tandis que Det norske prenait 6,56% en Bourse d'Oslo. (Stine Jacobsen à Oslo et Ron Bousso à Londres, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Juliette Rouillon)