Weidmann (BCE) avertit sur les risques de maintien des taux bas

vendredi 10 juin 2016 09h41
 

ELTVILLE (Allemagne), 10 juin (Reuters) - Les investisseurs pourraient devenir de plus en plus nerveux si la politique de taux ultra-bas de la Banque centrale européenne (BCE) se prolongeait, ce qui accroîtrait la probabilité d'assister à une brusque envolée des primes de risque, a déclaré vendredi le président de la Bundesbank, Jens Weidmann.

"Ils (les gérants de portefeuilles) pourraient devenir de plus en plus nerveux à mesure que les responsables de la politique monétaire tenteront de maintenir leur politique de taux d'intérêt bas", a-t-il dit , lors d'une conférence de presse. "Cela pourrait, ensuite, augmenter la probabilité d'une soudaine hausse des primes de risque, à mesure que cette communication avancée se prolonge et que l'assouplissement quantitatif devient plus massif."

Jens Weidmann, membre du conseil des gouverneurs de la BCE, a ajouté qu'un tel risque devait être pris en compte dans la fixation des taux, afin d'éviter des conséquences non voulues.

La BCE s'attend à ce que ses taux restent à leurs niveaux actuels ou plus bas pour une période prolongée et bien au-delà de son programme de rachat d'actifs. (Balazs Koranyi, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)