UniCredit se donne le temps de chercher un nouveau DG-source

jeudi 9 juin 2016 21h49
 

MILAN, 9 juin (Reuters) - UniCredit se donne le temps de choisir le meilleur successeur à son administrateur délégué sortant Federico Ghizzoni, a dit jeudi une source proche du dossier en réponse aux voix qui se font entendre pour que le processus aille vite.

Après six années à la tête de la première banque italienne par les actifs, Federico Ghizzoni s'est résigné à céder la place le 24 mai au vu du mécontentement croissant de certains actionnaires face à la baisse du cours de l'action UniCredit et à sa situation financière.

UniCredit, qui a désigné le chasseur de tête Egon Zehnder pour l'aider dans sa recherche, a réuni jeudi son conseil d'administration mais celui-ci n'a donné lieu à aucune annonce.

Des sources avaient précédemment indiqué qu'un successeur pourrait être nommé à cette occasion, alors que la banque n'a communiqué aucune date.

Selon la source, Egon Zehnder a défini le profil du candidat, une personnalité de stature internationale et appréciée des marchés financiers, sans critère de nationalité, mais aucun nom n'a encore été évoqué.

"Cela prendra un peu de temps, ce ne sera pas immédiat", a dit la source.

Dans une interview à Reuters, le ministre de l'Economie Pier Carlo Padoan a dit espérer la nomination "rapide" d'un nouvel administrateur délégué, qui serait opérationnel "avant la fin de l'été".

Début juin, la fondation bancaire Cariverona, qui détient environ 3% du capital d'UniCredit, avait déjà demandé une décision rapide.

Les incertitudes sur la succession de Ghizzoni ont entraîné une baisse de 17% du cours de Bourse d'UniCredit depuis l'annonce de sa démission.

L'arrivée du nouveau dirigeant devrait provoquer un remaniement plus large de l'état-major du groupe et pourrait être suivie d'une augmentation de capital. (Silvia Aloisi et Stephen Jewkes, Véronique Tison pour le service français))