Un chinois discute du rachat d'un parc éolien allemand-sources

jeudi 9 juin 2016 19h01
 

FRANCFORT/LONDRES, 9 juin (Reuters) - Le groupe chinois d'hydroélectricité China Three Gorges a entamé des discussions exclusives en vue du rachat du parc éolien allemand Meerwind pour diversifier ses activités, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Exploitant du plus gros barrage hydroélectrique du monde, celui des Trois-Gorges sur le fleuve Yangtsé (Fleuve Bleu), China Three Gorges (CTG) négocie actuellement les modalités définitives du rachat de Meerwind au spécialiste du capital-investissement Blackstone, ont dit deux sources jeudi.

Ces discussions devraient alimenter le débat sur les acquisitions chinoises d'entreprises allemandes après l'offre d'achat de 4,5 milliards d'euros de Midea sur le spécialiste des robots Kuka le mois dernier, qui a suscité diverses réactions politiques, y compris de la part de Sigmar Gabriel, le ministre de l'Economie de la chancelière Angela Merkel.

Des sources ont précisé que le parc de Meerwind, d'une capacité de 288 mégawatts, situé au nord de l'île allemande d'Heligoland et qui alimente en électricité jusqu'à 360.000 foyers, devrait être valorisé autour de 1,6 milliard d'euros.

Meerwind appartient pour l'instant à WindMW, dont Blackstone possède 80%, le solde étant aux mains de l'allemand Windland Energieerzeugung.

Des représentants de Blackstone et Windland n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour commenter ces informations. CTG n'a pu être joint. Jeudi et vendredi sont fériés en Chine.

(Arno Schuetze et Freya Berry; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)