Danemark-Accord politique sur l'achat de 27 chasseurs à Lockheed

jeudi 9 juin 2016 14h45
 

COPENHAGUE, 9 juin (Reuters) - Le gouvernement danois a conclu jeudi un accord avec les partis de la coalition sur l'achat de 27 avions de chasse F-35 au groupe américain Lockheed Martin, a annoncé le ministère de la Défense.

Le Premier ministre, Lars Lokke Rasmussen, avait annoncé le 12 mai sa décision de suivre la recommandation du comité d'experts chargé de choisir le meilleur chasseur pour renouveler la flotte danoise, un contrat de 20 milliards de couronnes (2,7 milliards d'euros).

La coalition prévoit d'étaler les livraisons sur la période 2021-2026 avec quatre exemplaires livrés dès 2021 et six en 2022, a précisé le ministère de la Défense.

Le choix du F-35 constitue un revers pour Boeing, qui espérait convaincre Copenhague d'opter pour son F/A-18E/F Super Hornet, un avion de conception plus ancienne.

Le Danemark devrait être le onzième pays à opter pour le F-35A, après les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l'Australie, la Turquie, l'Italie, la Norvège, les Pays-Bas, Israël, la Corée du Sud et le Japon.

"Les chasseurs sont un élément clé de notre participation à des missions internationales dans les Balkans, en Afghanistan, en Libye et récemment en Irak dans le combat contre l'EI (l'Etat islamique", a déclaré Lars Lokke Rasmussen lors d'une conférence de presse en mai.

La transition entre les vieux F-16 actuels et les F-35 aura pour conséquence une réduction de la présence de l'aviation danoise dans les opérations internationales entre 2022 et 2026, et une interruption totale entre 2022 et 2024.

Copenhague se réserve le droit d'acheter moins de 27 appareils si les premières livraisons sont retardées ou si le prix initialement fixé n'est pas respecté. Une commande de 27 unités supplémentaires reste parallèlement envisagée.

(Nikolaj Skydsgaard; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)