Goldman Sachs licencie en Russie-sources

mercredi 8 juin 2016 20h05
 

MOSCOU, 8 juin (Reuters) - Goldman Sachs a licencié une partie de son personnel en Russie ces derniers mois et de nouvelles réductions d'effectifs sont attendues d'ici la fin de l'été après les mauvais résultats enregistrés au premier trimestre, a-t-on appris de plusieurs sources.

Les banques d'investissement ont tendance à réduire la voilure sur le marché russe en raison du ralentissement économique et des sanctions occidentales liées au conflit en Ukraine, qui ont eu pour effet une nette diminution des fusions-acquisitions, des introductions en Bourse et des émissions d'actions ou d'obligations.

L'une des sources a déclaré mercredi que Goldman Sachs avait récemment licencié des traders, des salariés de ses activités de "back office" et des banquiers d'investissement en Russie.

Une source au sein de la banque a déclaré que celle-ci réduisait de plus de 10% ses effectifs en Russie et que la majeure partie des postes supprimés se trouvaient dans la division de banque d'investissement, faute d'opérations.

Les deux sources ont ajouté que de nouvelles réductions d'effectifs en Russie auraient lieu avant la fin de l'été.

Un représentant de Goldman Sachs a déclaré que les suppressions de postes en Russie étaient en ligne avec celles décidées dans l'ensemble de la société.

(Oksana Kobzeva et Zlata Garasyuta, avec Alexander Winning; Marc Angrand pour le service français)