France-La CGT consulte sa base sur l'accord d'entreprise SNCF

mercredi 8 juin 2016 18h51
 

* Sud-Rail ne signera pas l'accord d'entreprise

* Unsa et CFDT cheminots ont déjà décidé de signer

* La position de la CGT est déterminante

PARIS, 8 juin (Reuters) - La CGT cheminots, premier syndicat de la SNCF, a annoncé mercredi le lancement d'une consultation de sa base sur le projet d'accord sur l'organisation du travail dans l'entreprise, ouvert à la signature jusqu'au 14 juin.

Elle annonce en revanche d'ores et déjà qu'elle ne signera pas la convention collective de branche, qui était ouverte à signature jusqu'à mercredi soir et réduit l'écart concurrentiel entre l'entreprise publique et le secteur ferroviaire privé.

"L'accord d'entreprise (...) porte l'empreinte de la mobilisation" de ces dernières semaines à la SNCF, explique-t-elle dans un communiqué, dans lequel elle s'abstient de toute prise de position définitive sur ce texte finalisé mardi.

"La CGT lance une consultation nationale de ses adhérents actifs (...) permettant de recueillir leur avis sur la décision que sera amenée à prendre leur organisation syndicale concernant l'accord d'entreprise", ajoute-t-elle.

Le syndicat refuse en revanche de signer l'accord de branche qui consacre selon elle un écart en matière de protection entre les cheminots de la SNCF et les salariés des entreprises privées du secteur ferroviaire, enterrant l'idée d'un "cadre social de haut niveau" pour tous.

Sud-Rail, troisième syndicat de la SNCF, a pour sa part annoncé qu'il ne signerait ni l'un ni l'autre, a déclaré à Reuters Eric Descamps, secrétaire fédéral de l'organisation.   Suite...