Air France-Le SNPL prêt à une grève longue, nouvelle réunion

mercredi 8 juin 2016 13h24
 

PARIS, 8 juin (Reuters) - La grève des pilotes d'Air France prévue à partir de samedi entraînera moins d'annulations de vols que celle de 2014 mais pourrait s'inscrire dans la durée, a déclaré mercredi à Reuters la secrétaire générale du Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL), majoritaire dans la compagnie.

Le SNPL et le Syndicat des pilotes d'Air France (Spaf) rencontreront à nouveau la direction de la compagnie à partir de 14h après une réunion qui s'est terminée au milieu de la nuit sans parvenir à rapprocher suffisamment les points de vue sur l'organisation du travail des pilotes et leurs rémunérations.

Le préavis de grève du SNPL, pour une période initiale de quatre jours à partir de samedi, appelle les pilotes à cesser le travail de 5h30 à 8h30, de 12h à 15h et de 21h30 à minuit.

Le SNPL, à l'origine des deux semaines de grève contre le projet avorté de développement européen de la low cost Transavia, a obtenu fin mai par référendum l'accord de la majorité de ses pilotes pour s'engager dans une grève de six jours ou plus.

"Les perturbations seront moindres que sur une grève générale et à plein temps, c'est l'idée d'assurer un service minimum et les vols les plus importants", a déclaré Véronique Damon, secrétaire générale du SNPL, qui représente les deux tiers des pilotes d'Air France.

"La seule chose, c'est que la grève peut durer plus longtemps", a-t-elle ajouté.

Le Spaf, qui représente un quart de pilotes, appelle cependant de son côté les pilotes à cesser le travail sans interruption du 11 au 14 juin.

"Les propositions de la direction sont insuffisantes pour envisager une sortie de crise immédiate", a déclaré son président Grégoire Aplincourt.

La loi obligeant les pilotes à se déclarer en grève 48 heures avant leur vacation, une première estimation du trafic sera connue jeudi si aucun accord entre pilotes et direction d'ici là ne permet de lever le préavis de grève.   Suite...