Ralph Lauren entreprend une vaste restructuration

mardi 7 juin 2016 15h17
 

7 juin (Reuters) - Ralph Lauren a annoncé mardi des suppressions d'emplois, des fermetures de boutiques et une réduction de ses actifs immobiliers dans le cadre d'un vaste plan de restructuration censé alléger sensiblement ses coûts et relancer sa croissance.

L'action perdait 10% à 86,50 dollars en avant-Bourse.

L'enseigne de prêt-à-porter haut de gamme veut réduire nettement le temps de production des articles et simplifier la structure de son organigramme.

Ralph Lauren n'a pas dit combien d'emplois seraient supprimés ni combien de points de vente seraient fermés mais le Wall Street Journal parle d'un millier d'emplois à temps plein détruits et de la disparition d'une cinquantaine de boutiques.

La restructuration doit donner lieu à des charges pouvant atteindre 400 millions de dollars, à quoi il faut ajouter 150 millions de dollars liés à la procédure de réduction des stocks, des éléments qui seront pour la plupart comptabilisés sur l'exercice en cours, a précisé le groupe de confection.

Il espère dégager de toutes ces mesures des économies annualisées de l'ordre de 180 à 200 millions de dollars.

Ralph Lauren gérait directement 493 boutiques et employait à peu près 26.000 personnes, dont 15.000 à temps plein, au 2 avril.

Les ventes ont baissé de près de 3% environ durant la totalité de l'exercice 2016 et Ralph Lauren anticipe pour l'exercice en cours une baisse du chiffre d'affaires de l'ordre de 10% à 15%.

L'enseigne a embauché Stefan Larsson à la fin de l'année dernière, espérant que ce dernier réitèrera le succès enregistré avec la marque Old Navy de Gap. (Subrat Patnaik, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)