Kerviel licencié "sans cause réelle ni sérieuse"-Prud'hommes

mardi 7 juin 2016 14h00
 

PARIS, 7 juin (Reuters) - Le conseil de prud'hommes de Paris a jugé mardi que le licenciement par la Société générale de Jérôme Kerviel, l'ancien trader condamné deux fois pour avoir fait perdre 4,9 milliards d'euros à la banque, était "sans cause réelle ni sérieuse", a-t-on appris auprès de l'instance et de son avocat.

Un porte-parole de la Société générale a déclaré à Reuters que la banque, qui est en outre condamnée à verser à Jérôme Kerviel plus de 450.000 euros d'indemnités, faisait appel de cette décision.

"Le jugement (des prud'hommes) requalifie en licenciement sans cause réelle ni sérieuse, avec les indemnités afférentes", a dit à Reuters une porte-parole du Conseil.

Le procès civil de Jérôme Kerviel doit reprendre le 15 juin à Versailles (Yvelines).

"On renoue avec la justice", a dit à Reuters Me David Koubbi, l'un des ses avocats.

Cette décision "fait voler en éclats la fable qui a été servie par la Société générale depuis le début", a-t-il ajouté. (Chine Labbé et Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)