La vente d'Abbey Life par Deutsche Bank retardée-sources

vendredi 3 juin 2016 18h42
 

LONDRES/FRANCFORT, 3 juin (Reuters) - La vente par Deutsche Bank de sa filiale britannique Abbey Life Assurance devrait prendre plus de temps que prévu car les acheteurs peinent à la valoriser en raison d'une enquête des autorités financières britanniques, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Ces sources ont expliqué qu'Admin Re, filiale de Swiss Re , Phoenix et Legal & General étaient parvenus jusqu'à la phase finale du processus d'enchères lancé au début de l'année.

Mais en mars, la Financial Conduct Authority (FCA) a ouvert une enquête sur le traitement par Abbey Life de certains clients de ses produits d'assurance vie, une procédure qui pourrait aboutir à des indemnisations ou des sanctions financières.

"C'est un risque important", a dit l'une des sources. "Il est trop gros pour être résolu par une simple remise sur le prix. Tant que l'enquête ne sera pas finie, la vente n'aura pas lieu."

Deutsche Bank, Swiss Re, Phoenix et L&G ont refusé de commenter ces informations.

Abbey Life est valorisée autour d'un milliard de livres (1,28 milliard d'euros), ont ajouté les sources.

La société n'a fait aucun commentaire sur l'enquête de la FCA.

Deutsche Bank, qui a racheté Abbey Life à Lloyds TSB pour 977 millions de livres en 2007, l'a mise en vente dans le cadre du plan de réorganisation globale de ses activités.

(Pamela Barbaglia, Carolyn Cohn et Arno Schuetze; Marc Angrand pour le service français)