LEAD 1-VW va pouvoir rappeler plus de 800.000 véhicules à modifier

vendredi 3 juin 2016 15h52
 

(Actualisé avec précisions et contexte)

FRANCFORT, 3 juin (Reuters) - Volkswagen a annoncé vendredi avoir obtenu l'aval des autorités allemandes à des modifications techniques sur certains de ses modèles, ce qui va lui permettre de rappeler plus de 800.000 des 8,5 millions de véhicules diesel affectés en Europe par le scandale des émissions polluantes.

La KBA, l'autorité du secteur en Allemagne, a validé les modifications proposées par le constructeur pour les Passat, CC et Eos équipées de moteurs 2,0 litres TDI de type EA 189, a-t-il précisé.

Volkswagen a déclenché le plus grave scandale de son histoire en avouant en septembre dernier avoir sciemment truqué pendant des années les performances de plusieurs de ses modèles lors des tests anti-pollution réglementaires.

Il a annoncé qu'il achèverait avant la fin de l'année la modification des logiciels des véhicules affectés équipés de moteur de 1,2 litre, 1,6 litre et 2,0 litres, ainsi que les modifications mécaniques nécessaires sur environ un tiers des 8,5 millions de véhicules concernés.

Mais alors qu'il a entamé en janvier le rappel progressif des modèles devant être modifiés, seuls 50.000 véhicules avaient effectivement été modifiés fin mai.

Une source au sein du groupe avait déclaré à Reuters que la KBA craignait que les modifications proposées ne se traduisent par une augmentation de la consommation de carburant de la Passat. Mais vendredi, VW a déclaré que la KBA avait confirmé que les modifications n'entraîneraient aucun changement en terme de consommation, de performance ou de bruit.

Volkswagen a ajouté s'attendre à obtenir prochainement l'aval de la KBA pour la modification des modèles équipés du moteur 2,0 litres TDI affecté.

Le lancement du rappel des véhicules équipés du moteur de 1,2 litre TDI, initialement prévu pour le deuxième trimestre, devra toutefois être retardé, a-t-il poursuivi sans plus de précision.

(Maria Sheahan; Marc Angrand pour le service français)