Wal-Mart s'associe à Uber et Lyft pour tester des livraisons

vendredi 3 juin 2016 08h19
 

BENTONVILLE, Arkansas, 3 juin (Reuters) - Wal-Mart Stores va s'associer à Uber et Lyft, deux spécialistes des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC), pour tester un nouveau mode de livraison des achats effectués sur internet dans le cadre de ses efforts pour réduire ses délais de livraison face à la concurrence d'Amazon.

Ces essais débuteront au cours des deux prochaines semaines à Denver et à Phoenix, a précisé le premier distributeur mondial.

La filiale de distribution de gros de Wal-Mart, Sams Club, a déjà lancé en mars un programme pilote en partenariat avec la startup Deliv pour livrer des achats à une clientèle professionnelle à Miami.

La contraction des délais de livraison accompagne le développement du commerce en ligne, un secteur en pleine expansion sur lequel mise Wal-Mart.

Les achats de provisions sur internet représentent 10,9 milliards de dollars (9,77 milliards d'euros) aux Etats-Unis et devraient croître de 9,6% par an jusqu'en 2019, selon une étude du cabinet IbisWorld publiée en décembre.

Amazon propose déjà Prime Fresh, un service de livraison d'articles d'épicerie et de produits frais le jour même de leur commande sur internet. (Nandita Bose, avec Arathy S Nair à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français)