ArcelorMittal suspend un investissement au Québec

jeudi 2 juin 2016 20h02
 

TORONTO, 2 juin (Reuters) - ArcelorMittal, le numéro un mondial de la sidérurgie, a suspendu un projet d'expansion de sa mine de Mont-Wright dans le nord du Québec en raison de mauvaises conditions de marché, a annoncé jeudi un porte-parole du groupe.

ArcelorMittal, qui emploie quelque 2.500 personnes sur le site, a informé cette semaine le syndicat United Steelworkers qu'il renonçait à lancer les travaux d'expansion en juin comme cela était prévu. Le projet visait à prolonger la durée de vie de la mine de 15 ans, jusqu'en 2045, et à porter sa production annuelle de minerai de fer à 30 millions de tonnes contre 24 millions actuellement.

Le groupe basé au Luxembourg a pris sa décision en raison du coût de l'investissement, du bas niveau des prix du minerai de fer et de l'état du marché, a déclaré le porte-parole Paul Wilson.

Les surcapacités de production et la demande morose ont fait tomber le prix de la tonne de minerai de fer à 49,30 dollars sur le marché spot .IO62-CNI=SI, à comparer à un plus haut historique d'environ 190 dollars en 2011.

ArcelorMittal espère relancer le projet en réduisant son coût et en obtenant un soutien des pouvoirs publics, a dit Paul Wilson en ajoutant que le groupe "ne jetait pas l'éponge."

En 2015, ArcelorMittal avait cédé une participation de 15% dans Mont-Wright au sidérurgiste sud-coréen Posco et au taiwanais China Steel pour 1,1 milliard de dollars. (Susan Taylor, Véronique Tison pour le service français)