LEAD 1-Valls à Athènes pour confirmer le soutien de la France à la Grèce

jeudi 2 juin 2016 19h34
 

* La France accueillera 400 réfugiés par mois depuis la Grèce

* Valls exprimera le soutien de la France aux Grecs

* De nouvelles mesures votées en Grèce, la BCE choisit d'attendre (Actualisé avec accueil de migrants, réformes et BCE)

ATHENES, 2 juin (Reuters) - Manuel Valls est arrivé jeudi à Athènes pour assurer la coalition menée par Alexis Tsipras du soutien de la France dans la crise économique et financière que continue de traverser la Grèce et examiner la réponse européenne à l'afflux de migrants.

Avant l'arrivée du Premier ministre français, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé que la France proposerait à la Grèce d'accueillir tous les mois 400 réfugiés arrivés sur son sol dans le cadre du mécanisme européen de répartition des demandeurs d'asile.

Manuel Valls s'entretiendra jeudi soir avec son homologue grec, une semaine après l'accord trouvé entre la Grèce et ses créanciers internationaux sur un ensemble de réformes réclamées à Athènes pour débloquer 10,3 milliards d'euros.

L'Etat grec a besoin de ces fonds pour honorer des échéances de prêts du Fonds monétaire international (FMI) en juin et d'obligations de la Banque centrale européenne (BCE) en juillet, et couvrir des arriérés de paiements en augmentation constante.

Le Parlement grec a approuvé jeudi une nouvelle série de mesures demandées par les créditeurs pour débloquer ces fonds.

Une première tranche de 7,5 milliards d'euros devrait être allouée en juin et une autre de 2,8 milliards ultérieurement.   Suite...