LEAD 2-L'EASA recommande l'immobilisation des Super Puma d'Airbus

jeudi 2 juin 2016 18h24
 

(Actualisé avec communiqué de l'EASA)

OSLO, 2 juin (Reuters) - L'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) a annoncé jeudi une interdiction temporaire de vol des hélicoptères Super Puma d'Airbus après la découverte d'une usure anormale du métal sur la boîte de transmission d'un exemplaire de l'appareil qui s'est écrasé en Norvège le 29 avril.

"Dans l'attente de nouvelles investigations visant à déterminer les causes originelles du dommage identifié et des mesures appropriées de la part d'Airbus Helicopters, l'EASA a décidé, à titre de précaution, d'immobiliser temporairement la flotte", a-t-elle expliqué dans un communiqué.

Mercredi, le Bureau d'enquête norvégien (AIBN) a annoncé avoir effectué récemment des découvertes justifiant l'envoi immédiat d'une recommandation à l'EASA.

"De récentes analyses métallurgiques ont mis au jour des particularités correspondant fortement à une usure" d'une pièce de la boîte de transmission principale de l'appareil, écrit l'AIBN dans un rapport publié sur son site internet.

"On ne peut pas exclure que cela signifie un possible problème de sécurité susceptible d'affecter d'autres (boîtes de transmission principales) du même type."

L'autorité norvégienne de l'aviation civile a annoncé en début de journée avoir étendu l'interdiction d'utilisation des hélicoptères en Norvège aux missions de recherche et de sauvetage.

Le crash du Super Puma (H225) le 29 avril a tué les 13 personnes qui se trouvaient à bord. Les enquêteurs ont exclu une erreur humaine, déclarant que le crash était dû à un problème technique.

L'accident a conduit dans un premier temps la Norvège et le Royaume-uni à interdire tous les vols commerciaux des Super Puma, un appareil très fréquemment employés par le secteur pétrolier pour effectuer les liaisons avec les plates-formes en mer, mais les missions de recherche et de sauvetages avaient jusqu'à présent été maintenues.

(Terje Solsvik et Georgina Prodhan; Danielle Rouquié et Marc Angrand pour le service français)