BOURSE-Accorhotels baisse après l'alerte US sur les risques en Europe

mercredi 1 juin 2016 11h22
 

PARIS, 1er juin (Reuters) - Le titre Accorhotels signe la plus forte baisse de la Bourse de Paris mercredi, après une alerte lancée par le département d'Etat américain sur les risques d'attentats en Europe, notamment à l'occasion de l'Euro de football qui aura lieu en France du 10 juin au 10 juillet.

A 11h15, le titre Accorhotels recule de 2,65% à 38,05 euros, dans un marché en repli de 0,6%.

Air France-KLM cède pour sa part 0,84% à 7,179 euros et ADP 0,47% à 106,55 euros.

"Nous alertons les citoyens américains du risque d'attentats terroristes à travers l'Europe lors d'événements majeurs, sur des sites touristiques, dans les restaurants, les centres commerciaux et les transports", dit-il, précisant que cet avis sera levé le 31 août.

"En cas de menace d'attentats, Accor réagit un peu plus que les autres parce qu'il est très exposé à la France et à Paris, déjà frappés par des attentats", estime un analyste qui a souhaité garder l'anonymat.

Il ajoute cependant que le titre a bien performé la semaine dernière après la montée du chinois Jin Jiang à plus de 15% du capital du groupe français qui est au centre des spéculations et d'un possible combat entre le Qatar et Jin Jiang au sein du capital. et

Lourdement pénalisé par la chute des flux touristiques après les attentats de Paris et Bruxelles, le secteur du tourisme craint que les mouvements sociaux ne viennent encore aggraver une situation déjà très dégradée à l'approche de l'Euro de football.

Dans l'hôtellerie, les anticipations sont alarmantes pour les mois de juin à août.

"Les réservations pour l'été sont à ce jour en chute de 20% à 50% par rapport à la même période de 2015", a déclaré à Reuters Evelyne Maes, présidente de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH) Paris-Ile de France.

Les chiffres de la fréquentation ne permettent pas d'entrevoir une sortie de crise à court terme, estime pour sa part le Comité régional du tourisme de Paris-Ile-de-France (CRT). (Pascale Denis, avec Raphaël Bloch, édité par Jean-Michel Bélot)