Adocia et Lilly publient une étude positive dans le diabète

mardi 31 mai 2016 18h00
 

PARIS, 31 mai (Reuters) - La société de biotechnologie Adocia et son partenaire américain Eli Lilly annoncent mardi des résultats positifs d'une étude de phase I évaluant une insuline ultra rapide chez des sujets sains japonais.

L'étude comparait BioChaperone Lispro U100, la formulation ultra-rapide d'insuline d'Adocia licenciée à Eli Lilly, à l'Humalog l'insuline du laboratoire américain qui a perdu son brevet.

Les résultats "confirment l'absorption et l'action plus rapides de BioChaperone Lispro comparativement à Humalog ainsi que la linéarité de la courbe dose/réponse. (Ils) justifient l'inclusion de sujets japonais diabétiques dans le programme de phase 3, conformément à notre plan d'enregistrement global pour ce produit", déclare Simon Bruce, directeur Médical d'Adocia cité dans un communiqué.

Aucun effet indésirable nouveau ou inattendu n'a été observé durant cette étude, précise Adocia.

La technologie BioChaperone d'Adocia revisite les traitements existants dans le diabète pour en augmenter l'efficacité. Elle offre ainsi aux grands acteurs du secteur, auxquels elle a vocation à être licenciée, une porte de sortie prometteuse face à la perte de leurs brevets.

L'accord conclu en 2014 entre Adocia et Eli Lilly est le partenariat le plus important jamais signé entre une biotech française et un grand laboratoire puisqu'il pourrait rapporter à l'entreprise lyonnais 570 millions de dollars (512,1 millions d'euros). (Noëlle Mennella, édité par Jean-Michel Bélot)