** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

lundi 30 mai 2016 07h47
 

PARIS, 30 mai (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse lundi
à l'ouverture, lors d'une séance qui s'annonce calme en raison de la fermeture des marchés
financiers aussi bien en Grande-Bretagne (Spring Bank Holiday) qu'aux Etats-Unis (Memorial Day)
et dans un contexte de bonne tenue du dollar après que Janet Yellen, la présidente de la Réserve
fédérale, a dit que les taux d'intérêt aux Etats-Unis pourraient être relevés "dans les mois à
venir".
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner
jusqu'à 0,7% à l'ouverture, tout comme le Dax à Francfort %. La semaine dernière, le CAC
40 a bondi de 3,69%, enchaînant sa troisième hausse hebdomadaire de suite. Le Dax a progressé de
3,73% la semaine dernière.
    La Bourse de Tokyo gagnait plus de 1,2% dans les derniers échanges, évoluant à un pic d'un
mois, portée par la faiblesse du yen par rapport au dollar et par des propos du vice-président
du Parti libéral-démocrate (PLD) au pouvoir disant que le Premier ministre japonais Shinzo Abe
avait l'intention de reporter de deux ans et demi la hausse de la TVA prévue pour avril 2017.
 
    En revanche, l'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon)
 reculait de près de 0,1%, malgré une légère hausse des marchés actions chinois.
    Vendredi, la Bourse de New York a fini en hausse pour conclure la semaine sur sa plus forte
progression hebdomadaire depuis mars, les déclarations de Janet Yellen sur un possible
relèvement des taux "dans les mois à venir" ne faisant que confirmer une hypothèse désormais
bien ancrée dans l'esprit des investisseurs.
    La présidente de la Fed a ainsi renforcé l'hypothèse d'un nouveau tour de vis monétaire en
juin ou en juillet, qui a ressurgi mi-mai après la publication du compte-rendu de la dernière
réunion du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) et qui est désormais vue comme le
signe de la bonne santé de l'économie des Etats-Unis. 
    Face à un panier de devises internationales, le dollar se traite à un pic d'environ
deux mois, à 95,952 (+0,45%). Face au seul yen, il progresse de 0,92%, à 111,23 yens, repassant
la barre des 111 yens pour la première fois depuis fin avril.
    Dans ce contexte de vigueur du billet vert, les cours du pétrole, également affectés par une
remontée de la production au Canada, sont en légère baisse. Et l'or recule de 0,8%.
   
    PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 30 MAI:
 PAYS    GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 FR      06h45  PIB (2e estimation)            T1          0,5%          0,5%
         06h45  Dépenses de consommation des   avril       0,1%          0,2%
                ménages en biens                                         
 DE      12h00  Inflation (1ère estimation)    mai         0,3%          0,5%
                - sur un an                                -0,1%         -0,3%
 EZ      09h00  Indice du climat des affaires  mai         0,16          0,13
                                                                         
                                                                         
                Indice du sentiment            mai         104,4         103,9
                économique                                               
 
    VALEURS À SUIVRE
    * BPOST, la Poste belge, devrait annoncer lundi la poursuite de négociations avec
son homologue néerlandaise POSTNL pour racheter cette dernière avec l'aval du
gouvernement belge, son actionnaire majoritaire, a rapporté dimanche le quotidien Le Soir.
 
    
    * BANCA CARIGE a démenti les affirmations du journal La Repubblica selon lequel la
banque italienne envisage une augmentation de capital susceptible d'atteindre 400 millions
d'euros. 
    
    * ORANGE M6. Orange et le groupe M6 ont conjointement décidé le
transfert progressif des abonnés M6 mobile by Orange vers des offres Orange équivalentes.
 
    
    * LAGARDÈRE a annoncé vendredi avoir remplacé son directeur financier en raison de
l'allongement du délai minimum imposé entre la fin de mission d'un commissaire aux comptes et
des fonctions au sein d'une société antérieurement contrôlée par lui. 
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Benoît Van Overstraeten, édité par Bertrand Boucey)