RPT-Boeing étudie un moteur plus gros pour son dernier 737 MAX-sces

lundi 30 mai 2016 07h19
 

(Rpt mots manquants §1)

par Tim Hepher et Alwyn Scott

PARIS/NEW YORK, 30 mai (Reuters) - Boeing étudie la possibilité d'équiper de réacteurs plus puissants le plus grand des avions de sa nouvelle famille de 737, les 737 MAX, dans le but de concurrencer plus efficacement le succès des A-320neo d'Airbus, apprend-on de source proche du dossier.

Il se vend quatre appareils de la famille A320neo pour un de la famille 737 MAX.

Sur son 737 MAX 10, plutôt que de prendre le moteur LEAP-1B qui équipe le 737 MAX 9, l'avionneur américain utiliserait une version modifiée du puissant LEAP-1A utilisé sur l'Airbus A321neo, précise-t-on.

Cela permettrait à Boeing d'avoir plus de portée tout en allongeant cet appareil de 178 sièges qui pourrait ainsi transporter une douzaine de passagers supplémentaires, ce qui lui donnerait une capacité plus importante que celle de l'A321neo, qui dispose de 185 sièges.

Cela n'ira pas sans difficulté. Prendre un moteur plus grand pour le 737 MAX 10 pourrait éventuellement obliger à repositionner le train d'atterrissage et à faire certaines corrections techniques qui pourraient coûter 1 à 2 milliards de dollars (900 millions à 1,8 milliard d'euros), selon les spécialistes du secteur.

Le fabricant des moteurs LEAP, le groupe CFM, filiale commune de l'américain General Electric et du français Safran, s'est refusé à tout commentaire. Un porte-parole de GE explique qu'il n'y pas d'obstacle contractuel à l'utilisation d'un moteur plus grand pour Boeing.

"Le moteur LEAP a été conçu pour avoir une capacité de croissance", dit-il.   Suite...