Les boutiques d'horlogerie de luxe Kirchhofer sont à vendre-sces

vendredi 4 mars 2016 17h46
 

LONDRES/ZURICH, 4 mars (Reuters) - Les boutiques d'horlogerie de luxe et de joaillerie suisses Kirchhofer sont à vendre, ont dit vendredi à Reuters trois sources au fait du dossier, ajoutant que la banque Credit suisse avait été chargée de la cession.

Selon l'une d'elles, la chaîne pourrait se vendre cinq fois environ son excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda), qui est d'une soixantaine de millions de francs (55 millions d'euros). Une autre dit toutefois que cela pourrait atteindre 10 fois, au vu de la valorisation d'homologues telles que Signet Jewelers .

Propriété de Jürg Kirchhofer, fils de Fritz Kirchhofer, fondateur de la société en 1944, l'enseigne gère 10 boutiques en Suisse, à Lucerne et Interlaken notamment, et emploie 230 personnes.

Soucieuse de s'attirer la clientèle asiatique, elle a ouvert huit représentations en Asie qui coopèrent avec les voyagistes et font la promotion de la région d'Interlaken et de ses produits et services.

"M. Kirchhofer a atteint l'âge de la retraite, ce qui n'implique pas forcément qu'il songe à la prendre bientôt. Diverses possibilités sont envisagées et analysées actuellement pour l'avenir de la société", a dit à Reuters Hans Wolf, le directeur financier de la société.

Il a ajouté que Kirchhofer avait reçu par le passé des propositions de rachat.

Les candidats en puissance disposent à présent de quelques semaines pour soumettre des offres non contraignantes et un accord est prévisible dans les trois à quatre mois, a dit une des sources.

(Freya Berry et Oliver Hirt, avec Silke Koltrowitz, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)