SALON-BMW veut mettre le paquet sur la voiture autonome

vendredi 4 mars 2016 11h37
 

GENEVE, 4 mars (Reuters) - BMW entend redoubler ses efforts consacrés à la voiture autonome, a déclaré à Reuters le membre de son conseil d'administration responsable du département recherche et développement.

Sur les 30.000 personnes qui travaillent pour ce département, seuls 20% sont des ingénieurs spécialisés dans les logiciels, alors qu'il en faudrait bien davantage, a dit Klaus Fröhlich dans un entretien accordé en marge du Salon automobile de Genève.

"Si je veux arriver à 50-50 d'ici à cinq ans, il me faut une force de travail équivalente à 15.000 ou 20.000 personnes, via des partenariats avec des fournisseurs ou ailleurs", a-t-il dit.

L'objectif pour BMW, qui fêtera lundi son centenaire à son siège de Munich en présence d'Angela Merkel, est de ne pas se faire dépasser en la matière par des géants de la technologie comme Alphabet, la maison-mère de Google, a-t-il dit.

"Notre mission est de préserver notre modèle d'entreprise sans l'abandonner à un acteur d'internet", a-t-il dit. "Sinon, nous finirons comme le Foxconn d'Apple, en ne fournissant plus que des armatures métalliques." (Edward Taylor et Ilona Wissenbach; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)