L'Argentine autorise la cession d'une filiale de Telecom Italia

vendredi 4 mars 2016 08h28
 

BUENOS AIRES, 4 mars (Reuters) - Les autorités de régulation du secteurs des télécoms argentin ont annoncé jeudi avoir donné leur accord à la cession par Telecom Italia de sa participation de contrôle dans Telecom Argentina à la société d'investissement Fintech.

L'opérateur italien avait annoncé en novembre 2013 un accord pour vendre sa participation dans Sofora, la holding de Telecom Argentina, à Fintech, le véhicule d'investissement du financier mexicain David Martinez, pour 960 millions de dollars (881 millions d'euros).

La transaction avait été bloquée en octobre dernier par le régulateur argentin de l'époque, qui a été démantelé par le nouveau président Mauricio Macri et remplacé par une nouvelle instance.

Le feu vert obtenu par Telecom Italia, désormais détenu à 23,8% par Vivendi, est plutôt une bonne nouvelle pour le groupe, qui veut donner un coup d'accélérateur à ses investissements malgré un endettement qui reste élevé. (Nicolas Misculin; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)