Moncler-La croissance des résultats a ralenti fin 2015

jeudi 3 mars 2016 21h12
 

MILAN, 3 mars (Reuters) - Le spécialiste italien des vêtements d'hiver haut de gamme Moncler a fait état jeudi d'un excédent brut d'exploitation en hausse de 29% en 2015 et légèrement supérieur aux attentes mais avec une croissance qui a nettement ralenti en fin d'année.

Le bénéfice avant impôts, charges financières, dépréciations et amortissements (Ebitda) a atteint 300 millions d'euros sur l'année, un peu au-dessus d'un consensus de 294 millions fourni par la société.

Sur les six premiers mois de l'exercice, la hausse de l'Ebitda avait été de 53%.

Le chiffre d'affaires annuel a progressé de 27% à 880,4 millions d'euros, là aussi supérieur au consensus qui était à 868 millions.

A taux de change constants, le chiffre d'affaires a augmenté de 19% mais la croissance des ventes à périmètre comparable à ralenti à 6% contre 13% sur les neuf premiers mois et 22% en janvier-juin, a précisé Moncler.

L'entreprise a imputé ce ralentissement au début d'hiver inhabituellement doux aux Etats-Unis et à une baisse des flux touristiques.

Lors d'une conférence téléphonique avec les analystes, l'administrateur délégué de Moncler, Luciano Santel, n'a pas fourni de prévision pour 2016 mais a dit qu'il se satisferait d'une croissance vers le milieu d'une fourchette à un chiffre, "comme le groupe le répète toujours."

Le marché du luxe a pâti ces derniers mois de la baisse de la demande des clients chinois et aussi de l'impact de la chute des cours du pétrole sur le pouvoir d'achat des riches clients de Russie et du Moyen-Orient.

Les attentats du 13 novembre à Paris ont également eu un impact sur le tourisme et la fréquentation des boutiques de luxe dans les grandes métropoles européennes. (Silvia Aloisi et Claudia Cristoferi, Véronique Tison pour le service français)