Wall Street prudente à la veille des chiffres de l'emploi

jeudi 3 mars 2016 15h44
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

3 mars (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert jeudi sur un mode attentiste, à la veille de l'annonce des chiffres mensuels de l'emploi qui aideront à dresser le bilan de santé de la première économie du monde.

L'indice Dow Jones perd 10,69 points à l'ouverture, soit 0,06%, à 16.888,63. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule au même moment de 0,1% à 1.984,54 points et le Nasdaq Composite cède 0,12% à 4.697,91 points.

Même si l'état de l'économie mondiale inquiète toujours les investisseurs, Wall Street est mieux orientée ces derniers temps, grâce notamment à une série d'indicateurs rassurants et à un rebond des cours des ressources de base.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté contre toute attente la semaine dernière aux Etats-Unis mais la tendance de fond n'en demeure pas moins à une amélioration sur le front de l'emploi.

Il faudra cependant attendre vendredi et le rapport mensuel sur l'emploi, toujours très surveillé par les marchés, pour y voir plus clair.

La Réserve fédérale, elle aussi, est particulièrement attentive à ces chiffres, et notamment à l'évolution du salaire horaire. Des données positives laisseraient la porte ouverte à de nouvelles hausses de taux cette année.

La productivité non-agricole aux Etats-Unis a moins diminué qu'estimé initialement au quatrième trimestre mais les coûts du travail ont bien augmenté, les entreprises ayant renforcé leurs effectifs pour augmenter leur production, montrent les statistiques officielles publiées jeudi.

Du côté des valeurs, Herbalife perd plus de 7% dans les premiers échanges. Le spécialiste des compléments alimentaires diététiques a annoncé avoir surévalué la croissance du nombre de ses clients lors des trois derniers trimestres en raison d'erreurs dans sa base de données.

Le géant américain de la distribution Costco recule de près de 2% après avoir annoncé un résultat trimestriel inférieur aux attentes. (Tanya Agrawal, Patrick Vignal pour le service français, édité par Juliette Rouillon)