Toshiba réclame Y200 mds de prêts pour se restructurer-sources

jeudi 3 mars 2016 08h18
 

TOKYO, 3 mars (Reuters) - Toshiba a demandé à trois banques japonaises de nouveaux prêts d'un montant de l'ordre de 200 milliards de yens (1,6 milliard d'euros) pour financer sa restructuration, ont dit jeudi des sources au fait du dossier.

Les trois banques sont Sumitomo Mitsui Banking, Mizuho Bank et Sumitomo Mitsui Trust Bank et elles sont disposées à prêter encore que le montant fasse l'objet d'une négociation, ont ajouté les sources.

Ces fonds sont d'une importance vitale pour le conglomérat japonais qui tente de rationaliser sa structure dont les performances médiocres ont été masquées des années durant par une comptabilité falsifiée.

Un porte-parole de Toshiba a confirmé des discussions avec les banques en vue de nouveaux prêts et dit que les montants et les conditions n'étaient pas encore fixés.

Les trois banques n'ont fait aucun commentaire.

Toshiba, noté en catégorie spéculative par Moody's, s'était assuré un crédit de 400 milliards de yens en septembre.

Le directeur général Masashi Muromachi a promis d'accélérer la restructuration: plus de 10.000 suppressions de postes ont déjà été annoncées, tandis que le pôle semiconducteurs doit être revu de fond en comble et qu'il est prévu de vendre les segments PC et électroménager, déficitaires.

Toshiba compte enfin vendre l'intégralité de sa filiale d'équipements médicaux Toshiba Medical Systems, plutôt qu'une partie seulement, ont dit des sources à Reuters cette semaine.

L'action Toshiba a gagné un peu plus de 7% jeudi en Bourse de Tokyo, dont l'indice Nikkei a pris 1,28%.

(Makiko Yamazaki et Taiga Uranaka, Wilfrid Exbrayat pour le service français)