L'inflation "temporairement" négative en zone euro-Villeroy

mercredi 2 mars 2016 10h02
 

PARIS, 2 mars (Reuters) - L'inflation devrait revenir en terrain positif en zone euro dans la deuxième partie de 2016 une fois les prix du pétrole stabilisés mais la bataille pour la faire repartir n'est pas terminée, a déclaré mercredi François Villeroy de Galhau.

Le gouverneur de la Banque de France, qui est également membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), a estimé que, bien que les prix soient actuellement en baisse dans la zone euro, celle-ci n'était pas en déflation.

"Nous retrouvons ce que nous avions connu début 2015, un épisode de quelques mois d'inflation négative entraîné mécaniquement par la chute du prix du pétrole", a-t-il dit lors d'une audition devant la commission des Finances de l'Assemblée nationale.

"Dès lors que le prix du pétrole se stabilise, nous devrions retrouver une inflation légèrement positive dans la deuxième moitié de cette année", a-t-il ajouté.

Le gouverneur a indiqué que la BCE prendrait soin de "scruter" les effets de "second tour" de la faiblesse des prix du pétrole sur le reste de l'économie dans ses prochaines prévisions publiées le 10 mars.

"Nous ne sommes pas en déflation mais il faut éviter que les anticipations ne deviennent trop pessimistes sur l'inflation future", a-t-il encore dit. "C'est ici que se joue la bataille : elle est menée par la BCE avec détermination, avec efficacité mais elle n'est pas terminée". (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)