Le Brésil déplafonne l'investissement étranger dans l'aérien-sce

mercredi 2 mars 2016 08h29
 

BRASILIA, 2 mars (Reuters) - La présidente brésilienne Dilma Rousseff a signé un décret autorisant les investisseurs étrangers à porter de 20% à 49% leur participation dans les compagnies aériennes locales, a dit mardi à Reuters une source gouvernementale.

Le décret, publié en principe au journal officiel mercredi, doit aussi être entériné par le Congrès.

La présidente brésilienne tente ainsi d'ouvrir une économie très fermée et d'attirer des capitaux pour mettre un terme à une récession qui entre dans sa deuxième année.

Dans un tel contexte, des compagnies telles que TAM et Gol Linhas Aéreas Inteligentes ont réduit le nombre de leurs vols et licencié du personnel.

Le transport aérien brésilien est dominé par TAM, filiale de la société chilienne Latam Airlines Group, Gol, en partie détenue par Delta Airlines, Avianca Brasil et Azul Linhas Aéreas Brasileira.

De l'avis des analystes, déplafonner l'investissement étranger provoquera un rally des actions des compagnies aériennes et permettra à Delta d'augmenter sa participation dans Gol.

(Lisandra Paraguassu et Alonso Soto, Wilfrid Exbrayat pour le service français)