France-Reprise infime du secteur manufacturier en février

mardi 1 mars 2016 09h50
 

PARIS, 1er mars (Reuters) - L'activité dans le secteur manufacturier a à peine accéléré en France en février, pénalisée par la diminution des nouvelles commandes qui a entraîné une contraction de la production pour la première fois depuis six mois, selon la version définitive de l'indice Markit publiée mardi.

L'indice du secteur est ressorti à 50,2 le mois dernier, en légère progression par rapport au chiffre de 50,0 observé en janvier et à peine en deçà de sa première estimation (de 50,3).

Cette petite amélioration permet cependant de repasser au-dessus du seuil de 50 qui distingue croissance et contraction de l'activité.

"Les dernières données PMI mettent de nouveau en évidence une croissance quasi-nulle du secteur manufacturier français en février", observe dans un communiqué Jack Kennedy, économiste chez Markit.

Cette faiblesse du secteur résulte notamment d'un deuxième recul mensuel consécutif à la fois des nouvelles commandes et des nouvelles commandes à l'export.

De ce fait, le secteur manufacturier a vu sa production se replier en février pour la première fois depuis le mois d'août, même si ce ralentissement reste peu marqué, avec un indice à 49,5.

Les effectifs du secteur ont stagné le mois dernier, avec un sous-indice à 50,0, tandis que les prix ont de nouveau reculé.

Les prix des achats ont diminué pour le sixième mois consécutif et les fabricants ont baissé leurs prix de vente pour le vingt-quatrième mois consécutif.

"Les indices sur les prix continuent de signaler des tensions déflationnistes, celles-ci venant exacerber le climat actuel de faible inflation", souligne Jack Kennedy.   Suite...