LEAD 2-L'UE lance une enquête approfondie sur le rachat d'Arianespace

vendredi 26 février 2016 19h19
 

(Actualisé avec réaction d'Airbus Group, contexte)

BRUXELLES, 26 février (Reuters) - La Commission européenne a annoncé vendredi l'ouverture d'une enquête approfondie sur la prise de contrôle d'Arianespace par Airbus Safran Launchers .

Dans un communiqué, la Commission précise qu'elle craint que l'opération envisagée ne limite l'innovation dans le secteur et n'entraîne une hausse des prix sur les marchés des satellites et des services de lancement.

"Une industrie spatiale concurrentielle est essentielle pour renforcer la base industrielle de l'Union européenne et stimuler notre compétitivité générale. La Commission doit donc s'assurer que tous les acteurs de ce secteur continuent d'être fortement incités à innover", dit Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence, dans le communiqué.

La Commission, qui a jusqu'au 12 juillet pour rendre sa décision, précise que l'ouverture d'une enquête approfondie ne préjuge pas de l'issue de la procédure.

"Nous prenons note de la décision" de la Commission, a dit un porte-parole d'Airbus Group. "Toutefois, la concurrence n'est pas limitée à l'Union européenne, elle est globale."

Safran n'a pas réagi dans l'immédiat.

Airbus et Safran ont combiné leurs activités spatiales en 2014, donnant naissance à la coentreprise Airbus Safran Launchers (ASL), dans le but notamment de protéger le programme Ariane de la concurrence de l'américain SpaceX.

Les patrons d'Airbus et de Safran ont tous deux fait part cette semaine de la lenteur des avancées dans le dossier Arianespace en évoquant notamment les obstacles de la part des autorités de régulation. (Barbara Lewis, Juliette Rouillon et Patrick Vignal pour le service français)