Michel Sapin pour l'élargissement du Club de Paris à la Chine

vendredi 26 février 2016 05h37
 

HONG KONG, 26 février (Reuters) - Le ministre français des Finances Michel Sapin a déclaré vendredi qu'il insisterait pour que la Chine devienne membre du Club de Paris, un groupe informel d'Etats créanciers.

"Evidemment, quand je dis que le Club de Paris doit aller vers l'élargissement, c'est à la Chine que je pense", a déclaré Michel Sapin.

Il a toutefois reconnu que si les règles du Club de Paris, notamment en matière de transparence et de diffusion de l'information, pourraient être considérées comme "un problème pour la Chine", elles ne seraient pas édulcorées pour permettre l'admission de Pékin.

"L'admission au Club de Paris nécessite que les membres respectent un certain nombre de règles (...). Je ne vois pas pourquoi nous devrions les rendre plus souples; nous devons simplement les partager", a ajouté le ministre.

Le club de Paris comprend l'Australie, l'Autriche, la Belgique, le Royaume-Uni, le Canada, le Danemark, la Finlande, la France, l'Allemagne, l'Irlande, l'Italie, le Japon, les Pays-Bas, la Norvège, la Russie, l'Espagne, la Suède, la Suisse et les Etats-Unis. (Farah Master; Danielle Rouquié pour le service français)