LEAD 1-Pétrole-Halliburton supprime encore 5.000 emplois

jeudi 25 février 2016 20h46
 

(Complété avec éléments de contexte)

25 février (Reuters) - Le groupe américain de services pétroliers Halliburton va encore supprimer 5.000 emplois, soit 8% de ses effectifs, en réponse à la baisse des cours du brut, a déclaré jeudi sa porte-parole Emily Mir à Reuters.

La chute de plus de 70% des cours de l'or noir depuis la mi-2014 a entraîné de lourdes restructurations dans le secteur parapétrolier, y compris chez le numéro un mondial Schlumberger .

Halliburton, le numéro deux mondial du secteur, a annoncé en 2014 un projet de fusion avec Baker Hughes, le numéro trois. L'opération, d'un montant de 35 milliards de dollars (32 milliards d'euros), a reçu le feu vert des actionnaires des deux sociétés mais est toujours en attente des décisions des autorités de la concurrence aux Etats-Unis et en Europe.

Halliburton a déjà réduit ses effectifs d'un quart depuis 2014 en supprimant près de 22.000 emplois. Le groupe de Houston comptait environ 65.000 salariés dans le monde à fin 2015 contre plus de 80.000 un an plus tôt, selon des avis financiers.

Schlumberger de son côté s'est séparé de 10.000 salariés au dernier trimestre 2015, portant le total de ses suppressions d'emplois depuis novembre 2014 à 34.000, soit 26% de ses effectifs.

(Anet Josline Pinto à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)