Les discussions entre VW et la justice US progressent-avocat

jeudi 25 février 2016 18h01
 

25 février (Reuters) - Un avocat de Volkswagen a signalé jeudi à un juge fédéral des avancées dans les discussions du constructeur avec les autorités américaines en vue d'un règlement dans l'affaire de la fraude aux émissions polluantes.

Les discussions "progressent bien", a dit l'avocat, Robert Giuffra, au juge de district Charles Breyer lors d'une audience à San Francisco.

Volkswagen pourrait en dire plus dans environ un mois, a-t-il ajouté, sans être plus spécifique sur la nature des discussions et les propositions à l'étude.

Charles Breyer a donné au constructeur et à l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) jusqu'au 24 mars pour lui dire s'ils ont trouvé une solution technique garantissant le niveau d'émission des véhicules.

La firme de Wolfsburg est soupçonnée par la justice américaine d'infraction à la législation sur la pollution de l'air (Clean Air Act) pour avoir installé des logiciels de manipulation sur 600.000 véhicules diesel afin de déjouer les contrôles effectués par les autorités américaines.

Cinq mois après le scandale qui a écorné son image et fait chuter son cours de Bourse, le premier constructeur automobile européen n'a toujours pas trouvé de solution technique pour ses voitures mises en cause aux Etats-Unis et fait l'objet d'un nombre croissant de plaintes en justice.

Volkswagen a provisionné 6,7 milliards d'euros au troisième trimestre 2015 pour pouvoir couvrir les coûts de réparation des 11 millions de véhicules dans le monde qui auraient pu être équipés du logiciel incriminé.

Les procédures en cours pourraient coûter au constructeur plusieurs milliards supplémentaires. (David Shepardson; Patrick Vignal pour le service français)