BOURSE-Engie pénalisé par ses prévisions et son dividende

jeudi 25 février 2016 10h14
 

PARIS, 25 février (Reuters) - Engie accuse une des rares baisses du CAC 40 jeudi matin, pénalisé par des prévisions jugées décevantes pour 2016 et par la baisse de son dividende annoncée au titre de l'exercice 2017.

Engie, plombé par des dépréciations d'actifs massives, est passé dans le rouge en 2015 et a annoncé un vaste plan de transformation à trois ans visant à faire du groupe un leader de la transition énergétique.

"L'Ebitda 2015 est en bas de la fourchette et les prévisions pour 2016 sont décevantes", souligne un trader.

Engie a dit tabler pour 2016 sur un excédent brut d'exploitation compris entre 10,8 et 11,4 milliards d'euros, "hors impact significatif de cessions".

"Avec les 15 milliards d'euros de cessions prévus, il est possible qu'il doive réviser cet objectif en cours de route", ajoute ce trader.

Un autre estime "la guidance vraiment faible" et relève que le dividende va être nettement réduit au titre de 2017.

A 10h05, le titre recule de 1,4% à 13,30 euros, alors que le CAC 40 est en hausse de 1,09%.

Les analystes de Kepler Cheuvreux, à l'achat sur la valeur, estiment pour leur part que le titre devrait profiter, à terme, des implications positives du nouveau plan stratégique. (Pascale Denis, avec Alexandre Boksenbaum-Granier, éédité par Jean-Michel Bélot)