LEAD 2-D. Börse et LSE tentent à nouveau de créer un géant européen

mardi 23 février 2016 19h16
 

* Une fusion pour créer le premier opérateur boursier européen

* Nouvelle structure coiffée par une holding

* 54,4% pour Deutsche Börse, le reste pour le LSE

* Hausse des actions LSE et Deutsche Börse (Actualisé avec la confirmation de Deutsche Börse, détails, contexte, citations)

par Ludwig Burger et Andreas Kröner

LONDRES/FRANCFORT, 23 février (Reuters) - Deutsche Börse et London Stock Exchange (LSE) tentent à nouveau de monter un projet de fusion pour créer un géant européen capable de s'opposer aux ambitions européennes de l'américain ICE.

Les deux opérateurs boursiers, qui avaient déjà tenté de forger une alliance voici près de 16 ans, ont fait savoir mardi qu'ils poursuivaient des discussions approfondies en vue de créer une nouvelle structure coiffée par une holding, dont les actionnaires de Deutsche Börse auraient 54,4% des parts et ceux du LSE 45,6%.

Deux sources au fait du dossier avaient dit auparavant à Reuters que les deux sociétés étudiaient une fusion éventuelle. L'une avait déclaré que les discussions, sous le nom de code Delta pour Deutsche Börse et Luna pour le LSE, en étaient à un stade préliminaire.

"Rien ne dit qu'une transaction s'ensuivra", a dit le LSE, ajoutant que les deux parties en diraient sans doute plus en temps voulu.   Suite...