February 22, 2016 / 7:14 AM / a year ago

** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

5 MINUTES DE LECTURE

PARIS/LONDRES, 22 février (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en hausse lundi à l'ouverture, prolongeant leurs gains de la semaine dernière et soutenues par un nouveau rebond des cours du pétrole, en attendant une série d'indicateurs d'activité dans le secteur manufacturier en Europe et aux Etats-Unis.

D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien pourrait gagner autour de 0,5% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,4% et le FTSE à Londres 0,5%.

Les marchés européens ont fini en baisse vendredi, plombés par un nouvel accès de faiblesse du pétrole et un regain d'inquiétudes concernant les banques, tout en affichant de fortes hausses pour l'ensemble de la semaine.

"Ce matin, les indices européens devraient ouvrir à la hausse, ayant eu le week-end pour digérer les chiffres de l'inflation américaine", dit John Plassard, de Mirabaud Securities. "Le rebond du prix du baril de pétrole, ce matin, est aussi un des éléments de soutien. La volatilité devrait cependant être élevée avant la publication des PMI en zone euro et aux (...) Etats-Unis."

La Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 0,90%, soutenue par la baisse du yen face au dollar qui a favorisé les valeurs exportatrices, malgré un net ralentissement de la croissance de l'activité manufacturière du pays en raison d'une contraction des commandes à l'exportation.

L'indice large MSCI Asie-Pacifique hors Japon progressait de 0,7% à ce stade, après avoir déjà rebondi de 4% la semaine dernière.

La Bourse de Shanghai (+2,37%) a salué le limogeage du président de la Commission chinoise de contrôle boursier (CSRC), mis en cause pour son action lors du krach des marchés l'été dernier.

Vendredi, Wall Street est parvenue à terminer sans grand changement malgré la glissade des cours pétroliers, accompagnée de résultats décevants dans la distribution et d'une statistique d'inflation qui plaide pour une poursuite du cycle de remontée des taux aux Etats-Unis. Pour autant, les trois grands indices ont réalisé leur meilleure semaine depuis le début de l'année.

Avec un agenda chargé en indicateurs et prises de parole de responsables de la Réserve fédérale, Wall Street sera cette semaine à l'affût d'indications sur la prochaine décision monétaire de la banque centrale.

Le marché des changes est particulièrement animé en ce début de semaine, l'accord signé vendredi entre dirigeants européens pour tenter persuader les Britanniques de rester dans l'Union européenne n'ayant pas écarté le risque d'un Brexit aux yeux des investisseurs. La livre a reperdu l'essentiel de ses gains de vendredi, en baisse de 0,91% à 1,4274 dollar.

Les ministres des Finances et les banques centrales du Groupe des 20 se réunissent à Shanghai cette semaine pour discuter des conséquences de la hausse des taux de la Fed sur les économies des pays émergents et leurs devises.

Valeurs à Suivre

* VIVENDI a soumis une offre pour prendre une participation majoritaire dans Mediaset Premium, la filiale de télévision payante du groupe italien Mediaset, selon le journal Il Corriere della Sera qui fait toutefois état de désaccords sur le prix. Le groupe de médias s'est par ailleurs encore renforcé dans Telecom Italia, l'opérateur télécoms italien dont il est le principal actionnaire avec une participation qui atteint à présent 22,8%.

* SANOFI a annoncé que la FDA (Food and Drug Administration), avait accepté d'examiner la demande d'approbation pour l'association à dose fixe d'insuline glargine et de lixisénatide en une injection par jour. La décision est attendue en août 2016.

* NOKIA. L'équipementier télécoms finlandais, membre du CAC 40 depuis son OPA sur Alcatel-Lucent, a annoncé dimanche l'acquisition de Nakina Systems, un éditeur canadien de logiciels de sécurité des réseaux, pour un montant non communiqué.

* HSBC a annoncé lundi entrevoir un environnement financier encore difficile en 2016 après une année 2015 qui s'est soldée par un bénéfice imposable inférieur aux attentes, sur fond de ralentissement de la croissance en Chine et de chute des cours des matières premières.

* Tableau des principaux marchés mondiaux : (Wayne Cole, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below