USA-Un rappel d'airbags pourrait coûter jusqu'à 400 mlns à VW

dimanche 21 février 2016 13h48
 

21 février (Reuters) - Volkswagen pourrait devoir provisionner jusqu'à 400 millions d'euros pour financer un rappel aux Etats-Unis de véhicules munis d'airbags du groupe japonais Takata, croit savoir dimanche le Welt am Sonntag.

Un porte-parole de Volkswagen s'est refusé à tout commentaire sur le montant avancé par le journal dominical, qui cite une source interne au groupe.

Les trois grands constructeurs automobiles allemands ont annoncé début février que leurs filiales américaines rappelleraient 2,5 millions de véhicules équipés des airbags mis en cause, dernier épisode en date des déboires de l'équipementier japonais.

Volkswagen a précisé que 850.000 de ses véhicules étaient concernés, tandis que BMW devra en rappeler 840.000 et Daimler, la maison mère de Mercedes-Benz, 840.000 également. Daimler a d'ores et déjà fait savoir qu'il comptabiliserait une charge de 340 millions d'euros à cet effet. (Christoph Steitz et Andreas Cremer, Véronique Tison pour le service français)