Boeing autorisé à discuter avec des compagnies iraniennes

vendredi 19 février 2016 20h59
 

19 février (Reuters) - Boeing a annoncé vendredi avoir reçu l'autorisation des autorités américaines d'ouvrir des discussions avec des compagnies aériennes iraniennes au sujet de leurs besoins en avions de ligne mais il lui faudra une autre autorisation s'il veut leur en vendre.

"Nous avons sollicité et reçu l'autorisation d'évaluer les besoins en avions de ligne des compagnies aériennes iraniennes homologuées par le gouvernement américain", explique l'avionneur américain dans un communiqué.

Boeing précise avoir reçu cette autorisation jeudi, trois semaines environ après qu'Iran Air eut commandé 118 Airbus pour un total de quelque 25 milliards de dollars (23 milliards d'euros) aux prix catalogue, dont 12 très gros porteurs A380.

"Notre concurrent européen Airbus avance ses pions sur le marché et le Canada a fait savoir récemment qu'il autoriserait Bombardier à accéder lui aussi au marché iranien", ajoute Boeing dans son communiqué.

"Nous comprenons que la situation dans la région est complexe et toujours mouvante et nous continuerons de suivre les avis du gouvernement américain pour ce qui est de faire des affaires avec l'Iran".

L'action Boeing perdait 2,4% à Wall Street.

(Alwyn Scott, Wilfrid Exbrayat pour le service français)