"Class action" contre Daimler aux USA, l'action baisse

vendredi 19 février 2016 09h22
 

HAMBOURG, 19 février (Reuters) - Daimler a déclaré vendredi considérer comme infondée une action judiciaire en nom collectif ("class action") intentée contre sa filiale Mercedes aux Etats-Unis visant les niveaux d'émissions d'oxydes d'azote (NOx) de ses voitures.

Un propriétaire d'une Mercedes BlueTEC diesel a engagé cette procédure jeudi en accusant le constructeur d'avoir sciemment programmé ses véhicules diesel de telle manière qu'ils émettent des niveaux de NOx 65 fois supérieurs à ceux autorisés par l'Agence fédérale de protection de l'environnement (EPA) à des températures inférieures à 50 degrés Fahrenheit (10° Celsius), selon le cabinet juridique Hagens Berman.

Un porte-parole de Daimler a déclaré que le constructeur étudierait les niveaux d'émissions et se défendrait contre la plainte.

A la Bourse de Francfort, l'action Daimler perdait 2,9% en début de séance à 62,84 euros alors que l'indice Dax abandonnait 0,55%.

Daimler a démenti à plusieurs reprises ces derniers mois avoir eu recours aux mêmes méthodes que Volkswagen, qui a reconnu avoir truqué les résultats des tests anti-pollution de ses voitures aux Etats-Unis.

(Jan Schwartz; Marc Angrand pour le service français)