L'allemand K+S accusé de traitement illégal des déchets

jeudi 18 février 2016 14h07
 

FRANCFORT, 18 février (Reuters) - Le fabricant allemand d'engrais K+S fait l'objet de poursuites judiciaires pour infraction à la législation sur le traitement des déchets, a annoncé jeudi un juge du tribunal régional de Meiningen.

"Nous avons reçu l'acte d'accusation et il sera certainement bientôt transmis à l'accusé", a dit Bernhard Landwehr à Reuters.

K+S se dit convaincu de la validité des autorisations reçues à l'époque des faits concernés et il considère ces accusations sans fondement.

L'annonce de ces poursuites a fait baisser le titre, de 1,2% à 19 euros vers 13h05 GMT, soit la plus forte baisse de l'indice Dax, lui-même en hausse de 1,66% à la Bourse de Francfort. (Patricia Weiss; Bertrand Boucey pour le service français)