Grèce-Appel d'offres prolongé pour l'aéroport crétois de Kastelli

jeudi 18 février 2016 11h13
 

ATHENES, 18 février (Reuters) - Le gouvernement grec a repoussé de plus de deux mois, au 6 mai, la date limite de dépôt des offres pour la construction et l'exploitation d'un nouvel aéroport en Crète afin d'accorder un délai supplémentaire aux entreprises intéressées pour élaborer leurs propositions, a déclaré jeudi un responsable du ministère des Infrastructures.

La date limite de dépôt des offres était initialement fixée au 23 février.

Le futur aéroport de Kastelli, d'un coût estimé à 850 millions d'euros, doit devenir le quatrième aéroport du pays en terme de trafic et remplacer celui d'Heraklion, menacé de saturation par l'arrivée de 2,6 millions de touristes par an.

"Il y a eu beaucoup de marques d'intérêt de la part des investisseurs, qui ont demandé une prolongation des consultations pour disposer de données supplémentaires et mieux préparer leurs offres définitives", a déclaré à Reuters le responsable du ministère, qui n'a pas souhaité que son nom soit publié.

Le groupe français Vinci, associé au grec Ellaktor , et le duo formé par l'espagnol ACS et le grec GEK Terna devraient soumettre des offres, ont dit à Reuters deux responsables des groupes grecs qui ont requis l'anonymat.

Selon le ministère des Infrastructures, le chinois China State Construction Engineering, en partenariat avec le suisse Zurich Airport, est lui aussi intéressé par le projet.

La Grèce a tenté en vain à plusieurs reprises depuis 2010 de lancer la construction d'un nouvel aéroport en Crète mais la crise de la dette a jusqu'à présent dissuadé les investisseurs étrangers de se lancer dans l'aventure.

(Angeliki Koutantou; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)