Euler Hermes pénalisé par les défaillances dans les émergents

mercredi 17 février 2016 18h10
 

PARIS, 17 février (Reuters) - Euler Hermes a fait état mercredi d'une contraction de son résultat opérationnel courant de 4,2% en 2015, une année marquée pour l'assureur-crédit par une hausse de la sinistralité aux Etats-Unis et dans les pays émergents.

La filiale de l'assureur allemand Allianz indique dans un communiqué avoir dégagé sur l'exercice passé un résultat opérationnel courant de 417,8 millions d'euros contre 436,2 millions en 2014.

"L'année a été marquée par l'effondrement des prix des matières premières et par la décélération de la croissance dans les marchés émergents", souligne la compagnie d'assurance.

"Euler Hermes a été confronté au ralentissement marqué de l'activité et à la progression des défaillances dans ces pays", poursuit le groupe, qui mentionne aussi une hausse de la sinistralité outre-Atlantique.

Son chiffre d'affaires a quant à lui augmenté de 4,4% à 2,64 milliards d'euros, après avoir notamment profité d'effets de change favorables.

Son bénéfice net ressort quasi stable (+0,1%) à 302,5 millions d'euros.

Euler Hermes a en outre annoncé dans un communiqué séparé la nouvelle composition de son directoire en raison des départs à venir de deux de ses membres.

Membre du directoire depuis 2004, Gerd-Uwe Banden a pris la décision de partir à la retraite tandis que Dirk Oevermann, au directoire depuis 2010, quittera la société fin mars.

Deux autres dirigeants font quant à eux leur entrée au directoire.   Suite...