Aéroports-Trafic plus fort en région qu'à Paris en 2015

mercredi 17 février 2016 16h33
 

PARIS, 17 février (Reuters) - Les aéroports régionaux ont davantage augmenté leur trafic que Roissy et Orly en 2015, affichant une croissance de 3,3% contre 3,0% pour ceux d'Aéroports de Paris, a annoncé mercredi l'Union des aéroports français (UAF).

Les aéroports de France métropolitaine ont accueilli au total 170 millions de passagers l'an passé, dont 74,5 millions pour les plates-formes de province, a précisé l'UAF dans son bilan annuel. Avec l'outre-mer, le trafic dépasse 180 millions de passagers.

Nice et Lyon, les deux premiers aéroports de province en termes de fréquentation, ont vu leur trafic respectif progresser de 3,1% à 12 millions de passagers et de 2,8% à 8,7 millions en 2015.

L'Etat souhaite vendre cette année 60% de ses participations dans chacun de ces deux aéroports, une opération qui pourrait lui rapporter au total jusqu'à 1,5 milliard d'euros.

Nantes-Atlantique, dont le remplacement par le nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes fait débat, a vu, lui, son trafic bondir de 5,7% à 4,4 millions de passagers en 2015, notamment grâce à l'essor des compagnies low cost.

L'aéroport actuel de Nantes, neuvième de province en termes de fréquentation, est le plus important aéroport de France à ne disposer que d'une piste, a remarqué le président de l'UAF Jean-Michel Vernhes, sans souhaiter se livrer à d'autre commentaire.

François Hollande a annoncé jeudi dernier un référendum local sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes pour tenter de régler un dossier qui empoisonne son quinquennat.

Manuel Valls a dit samedi souhaiter que la consultation des habitants sur l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ait lieu avant l'été et a précisé que le projet serait abandonné en cas de vote négatif. (Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)