BOURSE-Haulotte rebondit, rassure le marché avec son T4

mercredi 17 février 2016 10h56
 

PARIS, 17 février (Reuters) - L'action Haulotte Group rebondit nettement dans des volumes élevés mercredi matin à la Bourse de Paris, le spécialiste des plates-formes élévatrices ayant rassuré les investisseurs avec l'annonce la veille de son activité au quatrième trimestre de l'année dernière.

A 10h48, le titre gagne 5,08% à 13,45 euros dans des volumes représentant 1,1 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext. Au même instant, l'indice CAC Mid & Small s'octroie 0,98% dans des volumes équivalents à 31% de leur moyenne journalière habituelle.

Haulotte Group a dégagé une croissance de 8% de son chiffre d'affaires, à 445,3 millions d'euros, soutenue par l'activité réalisée au quatrième trimestre, en progression de 45%, à 134,5 millions d'euros.

"Si la publication du troisième trimestre, ainsi que les perspectives 'décevantes' affichées par Manitou, avaient pu semer le doute sur la capacité du groupe à atteindre son objectif de croissance annuel, la publication s'avère d'excellente facture", souligne dans une note Gilbert Dupont.

Au troisième trimestre, Haulotte Group avait réalisé un chiffre d'affaires consolidé en baisse de 8% à 104 millions d'euros, et Manitou avait indiqué au début du mois anticiper pour 2016 une progression de son chiffre d'affaires de l'ordre de 2%, ce qui avait été mal accueilli par les investisseurs. et

Porté par une activité commerciale de début d'année bien orientée, principalement en Europe, Haulotte Group vise une croissance voisine des 5% pour son chiffre d'affaires en 2016.

"De même, si la guidance reste au final prudente (globalement en ligne avec nos attentes et celles du consensus sur 2016), le marché devrait être rassuré quant à la tenue de l'activité", ajoute Gilbert Dupont qui conseille d'acheter le titre en visant 16,50 euros.

Avant cette publication, le titre Haulotte Group avait perdu 7,65% en Bourse.

Le communiqué:

bit.ly/1onatX7 (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)