SALON-Garuda Indonesia restructure sa flotte, reporte des livraisons

mercredi 17 février 2016 10h02
 

SINGAPOUR, 17 février (Reuters) - Garuda Indonesia , victime des surcapacités et de la faiblesse de la croissance économique, est aujourd'hui contrainte de restructurer sa flotte et de reporter certaines livraisons d'avions, a annoncé mercredi le président de la compagnie aérienne publique indonésienne.

Garuda et sa filiale à bas coûts, Citilink, sont confrontées entre autres à la concurrence de la compagnie privée Lion Group, devenue un acteur de premier plan du marché local.

"Les marchés semblent en surcapacités, pas seulement au niveau intérieur mais aussi au niveau régional", a dit Arif Wibowo, le président de Garuda, dans un entretien à Reuters lors du salon aéronautique de Singapour.

Il a précisé que le trafic de la compagnie avait souffert de la dégradation de la demande liée à la chute des cours des matières premières et que Garuda allait reporter la livraison de plusieurs avions gros porteurs et turbopropulsés.

L'entreprise va aussi revoir l'aménagement de la majeure partie de ses avions pour augmenter la part de la classe économique aux dépens de la première classe.

"Nous sommes confrontés à de forts vents favorables liés au prix du kérosène et à de forts vents contraires liés à la croissance économique dans la région. La croissance intérieure est aussi inférieure à nos prévisions", a dit Arif Wibowo.

Lundi et mardi, des responsables d'Airbus et de Boeing ont déclaré n'avoir enregistré ni reports de livraison ni annulations de commandes de la part de leurs clients.

Arif Wibowo a précisé que des discussions se poursuivaient avec Airbus comme avec Boeing en vue de l'achat de 30 gros porteurs pour un montant susceptible d'atteindre neuf milliards de dollars (8,1 milliards d'euros), mais ajouté que le processus était plus long que prévu initialement.

(Anshuma Daga; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)