Les actionnaires de l'opérateur polonais P4 repoussent sa vente

mardi 16 février 2016 17h18
 

VARSOVIE, 16 février (Reuters) - Les propriétaires de l'opérateur polonais de téléphonie mobile P4, connu sous la marque Play, ont reporté sa vente, estimée à plus de deux milliards d'euros, ne parvenant pas à trancher entre une vente directe et une introduction en Bourse partielle, apprend-on mardi de deux sources de marché.

Les deux propriétaires de P4, le fonds grec Tollerton et le fonds islandais Novator, travaillaient avec Bank of America Merrill Lynch (BAML) en vue de vendre ou de coter P4 en Bourse, avaient dit des sources à Reuters l'an passé. La procédure devait en principe être lancée cette année.

"Ils ont mis en veilleuse ces projetss et se sont prononcés pour un refinancement de la dette de P4 à la place", a dit une source à Reuters, dont les propos ont pu être confirmés par une autre.

Les deux sources ont ajouté que les actionnaires pourraient réexaminer l'idée de vendre P4 mais pas avant quelques mois.

P4 a enregistré un chiffre d'affaires de 3,98 milliards de zlotys (907 millions d'euros) sur 12 mois à fin septembre et dégagé un excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) de 1,41 milliard de zlotys.

Tollerton, contrôlé par l'homme d'affaires grec Panos Germanos, détient 50,3% de l'opérateur, le reste étant aux mains de Novator, contrôlé par l'homme d'affaires islandais Thor Bjorgolfsson.

Play est devenu en novembre le numéro trois polonais au nombre d'abonnés, derrière la filiale polonaise d'Orange et celle de Deutsche Telekom. (Adrian Krajewski; Julie Carriat pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)