SALON-Le marché aéronautique résiste aux vents contraires pour l'instant

mardi 16 février 2016 12h06
 

par Rujun Shen et Fathin Ungku

SINGAPOUR, 16 février (Reuters) - Le marché de l'aviation commerciale se porte toujours bien malgré les signes de ralentissement de l'économie mondiale et les compagnies ont encore les moyens de passer des commandes et de prendre livraison de nouveaux appareils, ont déclaré Airbus et Boeing au salon aéronautique de Singapour.

L'événement, qui se déroule tous les deux ans dans la ville-Etat, se tient cette année sur fond d'inquiétudes pour la croissance chinoise et de turbulences sur les marchés financiers, qui font craindre à certains des annulations ou des reports de livraisons, notamment de la part de compagnies asiatiques.

Mais les constructeurs aéronautiques n'ont pour l'instant pas confirmé ce scénario, expliquant au contraire que la croissance du marché en cours depuis huit ans - du jamais vu - restait à l'ordre du jour, grâce entre autres à l'impact bénéfique de la chute des prix pétroliers sur les finances des compagnies.

"Notre marché est en croissance. Il est très résistant et nos clients gagnent beaucoup d'argent", a déclaré Randy Tinseth, vice-président du marketing de la division d'avions commerciaux de Boeing, lors d'une conférence de presse.

Il a précisé que le groupe américain n'avait pour l'instant reçu aucune demande de reports de livraisons.

Le directeur commercial d'Airbus, John Leahy, a dit de son côté qu'aucun client de l'avionneur européen n'avait sollicité un report de livraisons.

Et le discours est le même chez les équipementiers et motoristes: le nouveau directeur général de Pratt & Whitney, Robert Leduc, dans un entretien à Reuters, a relativisé les inquiétudes sur la demande, précisant à son tour n'avoir enregistré ni annulation, ni report.

  Suite...